Température de couleur

La température couleur est une façon de mesurer en degré Kelvin les qualités spectrales d’une source de lumière spécifique. On utilise le degré Kelvin en l’honneur de William Kelvin qui en soumettant un bloc de carbone à différentes températures y nota une variation de couleur allant de rouge, jaune, puis à bleu au températures les plus élevés.La température de couleur d’une source lumineuse correspond à la couleur qu’émettrait un étalons (corps noire) idéal soumis à cette même température.

Lorsqu’on regarde un sujet, le cerveau humain ajuste automatiquement les couleurs de la source lumineuse, ce qui n’est pas nécessairement le cas de votre appareil photo. Pour que l’appareil photo soit en mesure de rendre les couleurs de la scène de façon naturelle on doit lui spécifier la température de couleur de la source lumineuse. Voici un récapitulatif des différents types d’éclairages et leur températures de couleur respectives:

  • Lumière du ciel bleu: 9000 à 10000 K
  • Ciel avec brume: 8000 K
  • Ciel couvert: 7000 K
  • Soleil avec ciel bleu: 6000 K
  • Flash électronique: 5500 à 6000 K
  • Lumière solaire et nuages blanc: 5900 K
  • Lumière moyenne du jour: 5500 K
  • Aube ou coucher du soleil: 4300 K
  • Lampe à arc courante: 4100 K
  • Lampe éclair: 3600 K
  • Lampe survoltée 3400 K
  • Lampe metalphot: 3200 K
  • Lampe électrique de projection: 3200 K
  • Lampe incandescente: 2700 à 3300 K
  • Flamme d’une bougie: 1850 K
  • Flamme d’allumette: 1700 K

 

Note: Ces exemples sont données ici à titre indicatif seulement, les températures  de couleurs énumérés ci-dessus peuvent être sujet à d’importantes variations en fonction des différentes conditions d’éclairage.

Balance des blancs du Nikon D3S sur scène nuageuse

Balance des blancs du Nikon D3S sur scène nuageuse

 

Photo sélectionnée

Dans le cas présent, la photo sélectionnée fut celle réalisée en mode automatique.